L'homme qui meurt, J. Baldwin

9,19 €

Replonger dans son existence quand on est au bord de la mort, c'est le projet de ce livre émouvant de James Baldwin. Un projet réussi qui livre également un portrait glaçant de la guerre raciale aux Etats-Unis dans les années 60.

États-Unis, années 1960. Au sommet de sa carrière, l’acteur noir américain Leo Proudhammer est terrassé par une crise cardiaque. Alors qu’il oscille entre la vie et la mort, il se remémore les choix qui l’ont rendu célèbre mais aussi terriblement vulnérable. De son enfance dans les rues de Harlem à son entrée dans le monde du théâtre, l’existence de Leo est déchirée par le désir et la perte, la honte et la rage : un frère qui disparaît, une liaison avec une femme blanche… Toujours affleure l’angoisse d’être noir dans une société au bord de la guerre raciale.

Dans ce roman tendre et passionné, James Baldwin a créé l’un de ses personnages les plus bouleversants : un homme qui a du mal à devenir lui-même. Écrit en 1968, L’homme qui meurt est devenu une œuvre majeure de la littérature américaine.

Trad. de l'anglais (États-Unis) par Jean Autret

Collection Folio (n° 6712)

Parution : 28-11-2019

lhommequimeurt